Flore des mares et étangs de la Grande-Terre

Dernière mise à jour : mars 29

Titre du projet : Inventaire de la flore des mares et des étangs de la Grande-Terre.


Statut : en cours. Auto-financement.



Etang de la Pointe Allègre à Sainte-Rose. (c) L. Procopio

La Grande-Terre compte plus de 80% des 3000 mares de l'archipel. Le plus souvent artificiels, ces réservoirs sont aussi naturels, comme dans les Grands-Fonds. Autrefois ressource en eau pour les habitants et aujourd’hui vouées au bétail et à l’irrigation, les mares peuvent être des milieux originaux hébergeant une faune et une flore spécifique, notamment au sein des cultures et des pâtures. Elles sont sont des réservoirs de biodiversité au sein d’espaces souvent appauvris. Ce sont des aires de repos et d'alimentation pour les oiseaux, de reproduction des amphibiens, et les principaux espaces hébrergeant les plantes aquatiques d'eau douce. Les mares naturelles des Grands-Fonds représentent d'ailleurs une exception en Guadeloupe et même aux Petites Antilles.


Suivant un protocole d'inventaire du Pôle-relais Zones Humides, l'association réalise des inventaires floristiques acompagnées de mesures d'indicateurs environnementaux (qualité des eaux, description du biotope) pour mieux évaluer la richesse de ce patrimoine.

22 vues